Présentation de mon milieu d’accueil

Accueillante d’enfants depuis 2012, je garde vos p’tits bouts sur Ans (Liège). Je fais partie de l’ASBL La Garderie des Tout-Petits (rue d’Amercoeur à Liège) et suis donc une Accueillante conventionnée (vous paierez selon vos revenus).

J’accueille vos enfants de 3 à 36 mois, 3 jours par semaine (les mardi, jeudi et vendredi) chez moi, ma maison est adaptée aux besoins des enfants (cuisine, coin jeux, chambres…) et est agréée par l’ONE.

Votre enfant s’épanouira selon son rythme et son âge avec d’autres petits camarades (4 au maximum) jusqu’à son entrée à l’école.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à me contacter par mail –> par ici !

Des bébés surfeurs !

Après les nageurs, danseurs et baby-rollers, voici les surfeurs ! Eh oui, la nouvelle pub Evian est arrivée et, comme à chaque fois, elle nous émerveille avec des bébés plus vrais que nature.

La chanson « Kokomo » (Lilly Wood and The Prick), reprise des Beach Boys, est plutôt bien réalisée, même si évidemment je préfère l’original !

Je vous laisse la découvrir :

Toutefois, ce n’est pas ma préférée. Je préfère, et de loin, les bébés danseurs… Vous pouvez revoir les autres vidéos ici. So fun !!

Qu’en pensez-vous ?

Le geste qui sauve ! (nos oreilles)

Comment calmer un enfant qui pleure ? Tous les parents se sont déjà posés la question, rien de plus difficile que de calmer un bébé qui pleure. La vidéo du moment qui fait le « buzz » est celle de ce pédiatre qui a trouvé le moyen de calmer un enfant en un simple geste.
Je vous laisse découvrir la vidéo ici :

Je récapitule : donc pour calmer un bébé qui pleure, il faut :

  • croiser les bras de l’enfant sur son propre torse avant de bloquer ceux-ci avec l’une de vos mains (tout en maintenant sa tête),

  • poser votre autre main sur le derrière du bébé,
  • faire des petits cercles avec le corps de l’enfant, faites danser son petit popotin !

Et voilà, plus de pleurs ni de cris ! C’est magique LOL.
Bon l’histoire ne dit pas si cela le calme pour un moment, ou si ça repart de suite après !
Je n’ai pas testé, je n’ai pas de tout-petit en ce moment. Mais en tout cas, ça vaut le coup d’essayer, et je le ferais à la prochaine occasion.

L’aluminium, dangers et prévention

L’aluminium est-il nocif pour nos enfants ? Quels sont les risques ? Et surtout comment l’éviter ?

L’aluminium est naturellement présent dans la croûte terrestre et nous y sommes donc régulièrement exposés via l’eau, la terre et l’air. Il est souvent utilisé dans l’industrie, car c’est un matériau léger, bon conducteur de chaleur et d’électricité.

Où le retrouve-t-on dans la vie de tous les jours ?
Dans les emballages alimentaires (boîtes de conserve, canettes…), les produits électroménagers, les ustensiles de cuisine, les médicaments anti-acides, les produits alimentaires (via les additifs), les cosmétiques (déodorants, rouges à lèvres…), l’eau du robinet, les laits en poudre et même certains vaccins.
Mais notre organisme n’a nul besoin d’aluminium ! Certaines pathologies pourraient résulter d’une consommation à long terme d’aluminium : démence, Alzheimer, myofasciite à macrophages, cancer du sein, fertilité…

Les laits infantiles

L’aluminium se retrouve dans les laits infantiles, le contenant en étant recouvert, il est donc en contact avec le contenu. En outre, les industriels sont soupçonnés d’ajouter de l’aluminium dans les laits en poudre pour éviter la formation de grumeaux, ce qu’ils nient farouchement.
Quelques solutions :

  • Allaitez bébé le plus longtemps possible. Apparemment, dans les laits de croissance destinés aux enfants de plus de 1 an, on ne trouve plus d’aluminium.
  • Transvasez directement le lait infantile dans un bocal en verre après l’achat (mais cela ne garantit rien si la migration de l’alu s’est faite au cours du processus de fabrication).
  • Après enquête de 60 millions de Consommateurs, voici les laits sans alu (ou du moins les moins pollués du marché) :

Lait 1er âge sans aluminium :
– Blédilait 1
– Blédilait 1 relais
– Blédilait premium 1
– Gallia Calisma 1
– Galliagest premium 1
– Hipp biologique 1
– Nestlé nidal
– Nestlé nidal excel HA 1

Lait 2e âge :
– Blédilait 2e âge
– Gallia Calisma 1
– Gallia lait 2e âge
– Nestlé nidal 2 en relais de l’allaitement maternel
– Milumel 2
– Hipp biologique 2

Les vaccins

Les sels d’aluminium sont utilisés comme adjuvant dans certains vaccins (DTP, hépatite A, hépatite B, varicelle, et les versions combinés de vaccins tels Infanrixquinta, Infanrixtetra, Infanrixhexa) pour accroître leur efficacité en stimulant le système immunitaire.

Pour que les choses bougent, je vous invite à signer la pétition afin d’interdire l’aluminium dans les vaccins, j’en avais déjà parlé dans cet article : vaccin DT Polio. Si cela est possible, pourquoi refusent-ils de le faire ?

La vie quotidienne pour tous

Dans l’eau du robinet, vérifiez la teneur en sels d’aluminium suivant votre lieu d’habitation, il n’y en a pas partout. Pour les bébés, vérifiez également la teneur en nitrites.
Pour la France : http: //www.sante.gouv.fr/eau-potable.html.
Je n’ai pas trouvé d’équivalent pour la Belgique, sauf ce document : http://environnement.wallonie.be/de/eso/qualite2010-2012.pdf (voir page 56 pour l’aluminium).
Pour les bébés, privilégiez l’eau en bouteille (eau de source ou eau faiblement minéralisée).

Regardez les étiquettes alimentaires : l’aluminium est utilisé comme conservateur dans les charcuteries, poudre levante dans les gâteaux, agent de blanchiment dans les pains et farines, colorants dans les confiseries… (E13, E520 à E523, E541 et E554-555-556-559).

Vérifiez la Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) des canettes de sodas ou autres. Plus le liquide reste dedans (et donc plus la DLUO est proche du jour de l’achat), plus le risque de contamination est élevé.

Evitez les feuilles d’alu pour la conservation et la cuisson. Il migre dans les aliments surtout quand ils sont chauffés et/ou qu’ils sont acides et qu’on y ajoute du citron. Pour la cuisson en papillotes, utilisez du papier sulfurisé ou un contenant en silicone.

Préférez l’acier inoxydable pour les ustensiles de cuisine. Si vous avez des casseroles ou des poêles en aluminium, changez-en tous les 2 ans (ou lorsqu’elles sont rayées/abîmées).

Le plus dur est de prendre de bonnes habitudes, c’est tout bénéf’ pour notre santé !!

Les sources de cet article :
60 millions de consommateurs : trop d’aluminium dans les laits pour bébés
Famili.fr : limiter l’exposition des enfants à l’aluminium
http://www.asef-asso.fr

Le langage des signes pour les bébés

« Ce n’est pas parce qu’un enfant ne parle pas encore qu’il n’a rien à dire… »
Nous associons tous des gestes à nos paroles comme « au revoir, bravo, les marionnettes, envoyer des bisous… ». Avec la langue des signes, nos gestes seront plus précis : « encore, fini, manger, du lait, téter… je t’aime » !

J’ai suivi l’année dernière une formation (d’un jour) sur le langage des signes que l’on peut enseigner aux bébés et enfants qui ne parlent pas encore. J’avais trouvé l’idée plutôt bonne, mais malheureusement pas vraiment réalisable chez nous, les accueillantes d’enfants, et cela pour plusieurs raisons :

  • tout d’abord, il nous aurait fallu une formation bien plus longue et un suivi par après (un jour de formation, c’est vraiment juste un bref aperçu de ce qu’il est possible de faire).
  • ensuite il faut que tous les parents adhèrent au système et s’y mettent aussi chez eux, cela nécessite beaucoup d’implications personnelles donc, et de temps.

Mais cela est bien plus réalisable dans une plus grande infrastructure comme une crèche par exemple. Avec une bonne formation du personnel (il faut une implication de tous), un fort investissement des parents, en prenant le temps avec les enfants (et les parents), cela ne peut être que bénéfique pour les tout-petits.
D’ailleurs, une crèche l’a fait, vous pouvez voir un article paru dans la presse ici :
Belgique, bébé apprend la langue des signes pour communiquer

Bon, je reviens sur ma formation et vous livre quelques pistes de réflexion :

Quels sont les avantages de cette pratique ?

  • accélération de l’acquisition du langage grâce à un meilleur échange communicatif
  • moins de frustrations et de pleurs
  • renforcement de la relation
  • intellect stimulé grâce à un éveil cognitif basé sur l’observation, la mémorisation et la reproduction
  • confiance en soi renforcée par le plaisir d’être compris
  • motricité fine exercée grâce à la coordination visuelle et manuelle des signes
  • identité affirmée à travers l’expression de ses propres pensées
  • créativité accrue
  • apprentissage adapté aux enfants différents présentant des difficultés de communication (autisme, paralysie cérébrale, aphasie, dispraxie verbale…)

langage des signes - bébé content langage des signes - bébé bonjour langage des signes - bébé manger langage des signes - bébé dormir

Si vous recherchez davantage de renseignements sur cette méthode, je vous indique ici quelques liens intéressants :
Signe avec moi
Signes bébé
LSFB La langue des signes de Belgique francophone
CFLS Centre francophone de la langue des signes
Sign to me Etats-Unis
Baby signs Etats-Unis

A vous de jouer !