Mort Subite du Nourrisson – Causes et Conseils

La Mort Subite du Nourrisson est la 1ère cause de décès entre le 1er mois et 1 an ! Dans 85% des cas de MSN, cela survient entre 2 et 6 mois…

On peut distinguer 2 catégories de MSN :

– la Mort Subite Inexpliquée du Nourrisson : qui est la mort inattendue d’un enfant âgé de moins d’un an, durant son sommeil (pendant la sieste ou durant la nuit), qui est jusque là en bonne santé et dont les examens post-mortems et l’autopsie ne donnent pas les causes du décès.

– la Mort Subite Expliquée du Nourrisson : l’autopsie de l’enfant va pouvoir expliquer la cause du décès (malformation cardiaque ou pulmonaire, septicémie, méningite fulgurante, maladie génétique, enfant secoué ou maltraité…)

Suite aux campagnes de prévention diffusées en Belgique et en France depuis les années 1990, la MSN a très fortement diminué de près de 75% dans ces 2 pays !

Quels sont les facteurs à risque ?

Il y a malheureusement des facteurs que nous ne pouvons modifier : la prématurité (moins de 1700gr/moins de 30 semaines), le malaise grave inopiné du nourrisson (MGIN), le sexe masculin, les saisons (plus fréquent en hiver), un milieu social défavorable.

Néanmoins, nous pouvons influer sur les facteurs suivants : le tabagisme maternel et/ou tabagisme passif du bébé, la toxicomanie maternelle (drogues « licites » : alcool, tabac, caféine, somnifère, anti-douleurs morphiniques… ou « illicites » : héroïne, cocaïne, cannabis, LSD…).

Il faut savoir que les 3 premiers mois de la grossesse sont les plus importants, car c’est à ce moment-là que se forme le bébé, après il ne fait plus que se développer. Donc, en fait, il est important d’avoir une hygiène de vie saine dès l’envie de conception d’un enfant et non pas à partir du moment où l’on apprend que l’on est enceinte, car il est peut-être déjà trop tard…

Pour que la Mort Subite du Nourrisson subvienne, il y a en général 3 facteurs qui s’assemblent et mettent l’enfant en position de risque de MSN :

– le Milieu : l’environnement défavorable (tabac, literie, position pour dormir, température dans la chambre…),
– la Maturation : les fonctions vitales du bébé peuvent encore être immatures,
– la Maladie : les infections virales ou bactériennes, même un simple rhume, peuvent perturber les mécanismes de contrôle.

C’est par la connaissance des conseils de prévention que ce drame pourra disparaître.

Conseils mort subite du nourrisson

Alors, quels sont les conseils pour prévenir de la MSN ?

Respectez le Rythme de l’enfant : Parents, n’imposez pas votre rythme à votre enfant ! Jusque 7-8 mois, laissez le bébé prendre son rythme de sommeil, de nourriture à la demande. Ne jamais réveiller un bébé qui dort… Il faut savoir que pendant son sommeil, il y a libération de ses hormones de croissance, alors n’interrompez pas ce processus…

Couchez le bébé SUR LE DOS sur un matelas ferme sans oreiller, couette ou duvet.. Préférez des vêtements de nuit adaptés (surpyjamas/turbulettes/sacs de couchage) adaptés à l’âge de l’enfant.

Veillez à la qualité de l’environnement : la température de la chambre doit être de 18-20° maximum, ne la surchauffez surtout pas ! Un bébé qui a les mains/pieds froids, c’est tout-à-fait normal et il n’a pas forcément froid ! Même 15-16° est bien suffisant pour un bon sommeil. Ne couvrez pas trop le bébé, il est plus à même de réguler sa température contre le froid, que le chaud.

Aérez la chambre de l’enfant minimum 10 minutes par jour.

Pas d’animaux domestiques dans la chambre.

Pas de tabagisme passif ! Le risque de MSN est proportionnel au nombre de cigarettes fumées. Un bébé enfumé a 5x plus de risques de MSN qu’un autre…

– Et ne donnez jamais de médicaments sans avis médical.

Je tiens à rajouter que, pour éviter tout risque d’étranglement et d’étouffement dans son lit, ne mettez jamais rien autour du bébé (attention aux bijoux, tétines, grosses peluches, cordons de bavoir, pinces à cheveux…). Veillez à ce qu’il n’y ait pas d’espacement entre le bord du lit et le matelas. Vérifiez l’espacement des barreaux du lit qui ne doit pas excéder 6,5cm et attachez bien le tour de lit si vous en utilisez un (l’enfant ne doit pas pouvoir glisser sa tête en-dessous).

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à appliquer tous ces conseils, si simples en soi. J’espère qu’ils vous seront utiles !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.